Lens : Les lycéens de Béhal réalisent les futurs bancs de la rue de Paris

Accueil / Cité scolaire/ News/ Lens : Les lycéens de Béhal réalisent les futurs bancs de la rue de Paris

Article l’Avenir de l’Artois par Clément Courtois | 

En avant-première, les futurs bancs de la rue de Paris.

Les bancs vont être réalisés de A à Z par les lycéens. De la conception à la réalisation

C’est une demande des commerçants de la rue de Paris à la municipalité de Lens : avoir des bancs. Pour cela, la municipalité s’est rapprochée du lycée Béhal pour leur réalisation. « Le projet a été donné à 100 % au lycée Béhal. La conception et le modélisme sont faits par la classe de BTS. Ensuite, le produit sera réalisé par les lycéens », lance David Delonnelle, directeur délégué aux formations.

Ainsi, cinq bancs vont être réalisés pour être acheminés rue de Paris. Le premier sera livré en juin. « Les premiers contacts ont été réalisés en 2019. La municipalité nous fournit le matériel et toutes les formations de Béhal se mettent à l’œuvre pour le réaliser. Cette commande est très motivante pour les élèves puisque ce n’est pas un travail pour rien, il sera utilisé », commente le directeur. Et ce lien entre les différentes filières de Béhal permet de faire découvrir les formations post-bac pour les lycéens.

Le travail effectué par ces jeunes est bien dans un but pédagogique comme l’affirme le directeur : « Nous sommes vraiment dans un cadre pédagogique pour que les lycéens découvrent un savoir-faire. Il n’est pas prévu d’en faire 60, nous ne sommes pas au travail à la chaîne. D’ailleurs, dans la commande, nous avons prévu un surplus car c’est de l’apprentissage et il peut y avoir quelques ratés. »

Des bancs modulables

Côté pratique, David Delonnelle détaille : « La commande est bien spécifique et doit répondre à de nombreuses contraintes. Les bancs doivent facilement être démontables en cas de manifestation en tout genre. Selon l’endroit, ils seront également modulables. Les deux parties assises pourront pivoter autour du socle du milieu. Ce dernier pourra contenir des décorations selon la période ou selon les événements. »

Ainsi, deux assises sont prévues de chaque côté du socle. Une assise fait 80 cm de large et l’on pourra s’asseoir de chaque côté sur une longueur de cinq  mètres. Le budget alloué par la municipalité pour cette opération est d’environ 3 000 euros, un banc étant estimé à 600 euros.
Lien vers l’article original
Voir aussi : Nos menuisiers embellissent les rues de Lens
ASz